Fête de la Vie consacrée Enregistrer au format PDF

Dimanche 2 février 2020
0 vote
Quand on parle « Vie consacrée…. »

Bien qu’en fait et en droit tout chrétien soit « consacré » au Christ par son baptême, cette expression de « vie consacrée » appliquée à la vie religieuse souligne le caractère public d’un engagement plus radical. La vie consacrée désigne aujourd’hui toute personne ou tout groupe de personnes qui s’engagent au célibat à cause du Christ et de l’Evangile. Elle recouvre traditionnellement les formes de vie suivantes : la vie religieuse apostolique, monastique et missionnaire, les Instituts séculiers, les sociétés de vie apostolique, les ermites,…. chez nous à Broons en particulier, les Filles de Sainte-Marie de le Présentation.

Le vivre ensemble :

« C’est vraiment important de montrer que des hommes et des femmes, qui ne se sont pas choisis comme on se choisit dans le mariage, et qui sont appelés par le Seigneur à entrer dans telle ou telle communauté, vont construire la Maison de Dieu. Ce n’est pas facile. », nous dit le père Olivier Quenardel, père abbé du monastère de Cîteaux. Car « le seul grand défi que nous avons à relever dans notre monde depuis toujours et jusqu’à la fin des temps, c’est de vivre ensemble dans la différence, d’accepter ces différences, de s’en réjouir et de les faire valoir comme signes quelque part déjà du Ciel. »  

Un exemple de vie pour nos sociétés

« Nos communautés de nos jours deviennent assez petites », reconnaît le père abbé de Cîteaux. « Mais au fond, la charité se fiche du nombre. Ce qui importe, ce que Jésus nous demande, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres qui fera de vous des signes véritablement de la bonne nouvelle. »

C’est ce même témoignage de foi que Sœur Simone a évoqué dans les quelques mots qu’elle a adressés à l’assemblée réunie ce dimanche.
Soeur Simone Ecusson des Soeurs 5 de nos religieuses redisent leurs voeux L'assemblée Le chant de l'Ave Maria