Quelle espérance reste-t-il pour notre monde d’aujourd’hui ?

vendredi 8 avril 2016
par  Paroisses de Broons et de Caulnes
popularité : 37%

Aujourd’hui nous assistons à une hémorragie qui ronge notre monde. Celle de la violence qui engendre une grande détresse humaine dans la vie des hommes. Dans ce monde marqué par tant de désespoir, l’Église est appelée à être là, pour accompagner, soigner et donner confiance et espérance aux jeunes, des moins jeunes et des enfants.

C’est ainsi que notre vie peut être nourrie de la joie du ressuscité qui donne sens à la vie, à chaque vie. Il ne peut y avoir d’autres chemins d’espérance que celui de l’amour qui nous sauve et nous guérit. Un amour sans réserve que notre monde a tant besoin. Si nous voulons suivre les pas et goûter de la joie du Ressuscité, il nous faut plonger dans sa parole.

C’est là que nous trouvons, l’essentiel qui nourrit notre vie. C’est ainsi que nous pouvons rendre témoignage de notre vie de foi. Ça paraît abstrait, ce n’est pas du concret, entendons-nous souvent. On entend souvent aussi que cette génération est une « génération du maintenant » une culture où n’existe que l’instant présent. Certes, c’est peut être la source d’une spontanéité merveilleuse et d’une immédiateté dans lesquelles nous pouvons nous réjouir, surtout quand tout va bien. Mais si malgré nos efforts, nous faisons face à l’échec, à la défaite, la dépression, alors quelle espérance reste-t-il ? L’essentiel n’est-ce pas de nous laisser imprégner par l’amour de Dieu qui irrigue nos pensées et nos gestes quotidiens ?

Mikerson

Rappelons les deux rendez-vous avec le P. Mikerson :

  • À Bröons le dimanche 10 avril avec le Père Jean Mabundi, le Père André (père de St-Jacques). Un pot de bienvenue sera servi à l’issue de la célébration eucharistique.
  • À Caulnes le dimanche 8 mai.

Commentaires

Bouton Contact image J�sus
Bannière denier