La nouvelle cloche de Plumaugat

samedi 12 décembre 2015
par  Paroisse de Caulnes
popularité : 48%
0 vote

ÉGLISE ST PIERRE de PLUMAUGAT Samedi 31.10.2015 QUEL ÉVÉNEMENT !
Thérèse
Thérèse

Beaucoup de Plumaugatais et des environs se sont rassemblés sous le porche de l’Église pour retrouver l’Église St Pierre, fermée depuis plusieurs mois pour cause de rénovation. Cet empressement était : la réouverture de l’Eglise, la venue de notre Évêque et la bénédiction de la « nouvelle cloche ». (Thérèse, en hommage à Ste Thérèse de Lisieux).

Mais avant ce jour de fête, n’oublions pas les bénévoles plumaugatais qui ont donné de leur temps, de l’huile de coude, de leurs talents afin de rendre notre église très accueillante, parée des plus beaux feuillages d’automne, ainsi que « Thérèse » ornée de ses merveilleux nœuds et bouquets réalisés avec amour. Musiciens, chorale, tout le monde était présent pour accompagner cette bénédiction de chants et de musique.

M. le maire et conseiller départemental, a accueilli notre Evêque Monseigneur Denis Moutel entouré du conseil municipal, des maires des communes environnantes ainsi que de Mme Isabelle Goré-Chapel, suivi de M. André Sicot coordinateur de la paroisse de Caulnes. Ensuite M. le Maire a prononcé son discours, Monseigneur Moutel a complété le mot d’accueil et a commencé la célébration, il était accompagné des Pères : Gérard Nicole, vicaire général et actuel Prêtre-modérateur des Paroisses de Broons et de Caulnes, Roland Gaultier, Jean Baptiste Gérard, et Henri Hirel.

Parrains et Marraines de « Thérèse »

  • Claudine Gombert et Jean Texier responsables AFR (association donatrice pour la cloche)
  • Gwénola Santier et Florian Oger qui représentaient la jeune génération.
(Françoise Salmon)
DANS NOTRE BEAU CLOCHER, les 3 autres cloches et petites histoires….
  • La petite cloche, Anne-Charlotte a été achetée en 1807 (remplacée bientôt par Thérèse)
  • La grosse cloche, Caroline Henriette, date d’avant la révolution. Elle a reçu un choc en 1884 lors de son transport de l’église provisoire à la nouvelle église. Elle fut donc refondue.
  • La cloche neuve (de l’époque) Marie Joseph Cécile, bénie le 2 février 1892.
  • Lors de l’effondrement du clocher, le 17 novembre 1892, elles se retrouvèrent dans la nef. Seule Anne-Charlotte fut abîmée puisqu’elle eut trois oreilles de suspension cassées. ;
  • Elles ne reprirent leur place, dans le clocher qu’en 1898. Elles furent électrifiées en 1965.

Portfolio

JPEG - 130 ko JPEG - 66.4 ko JPEG - 54.3 ko

Commentaires

Bouton Contact image J�sus
Bannière denier

Navigation

Articles de la rubrique