Mardi 3 juillet 2018

Merci ! Enregistrer au format PDF

0 vote

Très chers amis,

Au moment où j’écris ce dernier édito en tant que votre pasteur et frère, il y a ce petit mot : « MERCI  » qui raisonne dans mon cœur. Je veux l’adresser à chacun de vous, croyants ou non-croyants que j’ai côtoyés ici sur notre secteur paroissial. Ce n’est ni le bilan, ni le message d’au revoir que je vous livre, puisque j’aurai la joie de le faire lors des Eucharisties le 1er septembre à Caulnes et le 2 septembre à Broons.

Au milieu de vous et avec vous j’ai vécu de très belles rencontres qui m’ont permises de grandir dans mon ministère de prêtre. Aucun de vos visages ne s’en ira de ma mémoire. Beaucoup de lieux ont été pour moi le signe de la présence de Dieu qui agit dans le cœur des hommes. Que ce soit au sein de nos relais paroissiaux ou à la maison de retraite ou dans d’autres lieux où j’ai été présent, comme sur les terrains de foot par exemple, j’ai pu apprécier nos différents échanges qui ont renforcé nos liens. Ainsi, ces liens fraternels et amicaux font partie du « patrimoine relationnel » qui restera gravé dans nos cœurs. C’est comme la trace de l’amour de Dieu qui atteint le cœur de l’homme.

Notre engagement de chrétiens dans le monde nous attire les uns vers les autres dans un esprit de charité et suscite en nous le besoin d’une vie fraternelle. En ce sens, l’avenir de nos paroisses nous invite à mutualiser nos forces pour un meilleur service.

Nous avons été baptisés non pas pour rester assis, mais pour être en mobilité constante par le souffle de l’Esprit Saint, qui nous appelle à aller plus loin pour annoncer à d’autres les merveilles de l’Amour de Dieu. A l’instar du Christ qui nous demande de ne pas garder pour nous-mêmes la Bonne Nouvelle, mais de « partir . . . . ailleurs, dans les villages voisins . . . . pour annoncer l’Évangile ». Cette invitation du Christ nous ouvre à une plus grande disponibilité pour aller là où il y a besoin. Ainsi, la mission reçue de l’évêque est pour le bien de tous. Alors, frères et sœurs, soyons disponibles et travaillons ensemble pour la mission.

Père Mikerson Olivier